La Cinémathèque
l'arlesienne

Film tourné en 1922, réalisé par André Antoine .
Noir et blanc — 35 mm — 1,33:1 — Muet
98 Mn

D’après la nouvelle L’Arlésienne d’Alphonse Daudet

Lieu de tournage :

  • Arles (arènes, berges du Rhône, Place de la République, Cathédrale et cloître Saint-Trophime, etc.)
  • Les Saintes-Maries-de-la-Mer
  • Camargue
  • Synopsis
    Frédéri, le fils de Rose, doit se marier avec Vivette, une fille du pays. Mais il rencontre une arlésienne dont il devient follement amoureux.
  • Casting
    Marthe Fabris, Berthe Jalabert, Lucienne Bréval, Gabriel de Gravone, Louis Ravet
la petite histoire

L’Arlésienne est le dernier film du réalisateur et le seul produit par la Société d’éditions cinématographiques (SEC). En 1918, il se rend en Provence afin de peaufiner son scénario, puis à l’été 1921 avec les deux opérateurs, Pierre Trimbach et Léonce-Henri Burel, et son assistant, Georges Denola, pour les repérages. Tourné entièrement en décors naturels, le film bénéficie des conditions météorologiques du Sud pendant l’été, mais recourt à la lumière artificielle pour les scènes d’intérieur. L’histoire alterne entre le centre-ville d’Arles et la ferme du Castelet près des Saintes-Maries-de-la-mer. Antoine, comme à son habitude, met en valeur le patrimoine local en filmant les arènes, la cathédrale Saint-Trophyme, le marché des Alyscamps et la campagne alentour. Les acteurs, issus du théâtre, du music-hall, ou non-professionnels, épousent un jeu très naturel et se fondent dans le décor en se mêlant aux locaux. Le dirigeant de la SEC est pourtant déçu du résultat et exige le tournage de scènes supplémentaires, sans Antoine qui se détache du projet. Malheureux de cette dernière expérience, le metteur en scène décide de mettre fin à sa courte carrière cinématographique et déclare : « Si j’avais vingt ans de moins, au lieu de bavarder, je ferais le Cinéma-Libre, libre des routines, des combinaisons, des trusts et des paresseux qui l’ont mené là où il est tombé ».

pour lire la nouvelle d'Alphonse daudet
Pour en savoir plus sur l'Arlésienne
La Cinémathèque
La Cinémathèque